LE et santé

Être en santé

Le langage émotionnel nous permet d’être naturellement en santé.  Du mal au malaise et à la maladie, l’émotion nous parle avant tout de ce qui est bon ou pas bon pour la vie. « Tomber malade » peut alors se comprendre comme une tentative du corps de recouvrer la santé ! En témoignent les maladies psychosomatiques ou maladies du stress.


La logique émotionnelle permet d’entendre le langage de la santé :
Cesser d’abord de voir l’émotion comme un problème mais plutôt comme le début de la solution du corps à une situation qui a été identifiée comme un problème. Fuir, lutter ou subir son corps, naturellement vulnérable ET puissant, entretient la maladie.
Se fier à l’intelligence naturelle et automatique du corps à s’autoguérir : acceptation de la sensation de choc au moment précis où un événement est perçu comme un danger ; acceptation des ressentis dans le temps, sortes de haut-parleurs d’un choc non pris en compte en conscience.


Comprendre la maladie comme une recherche d’auto guérison, même si elle nous semble déborder dans la douleur et avoir des conséquences néfastes… sur la santé.

Le corps a ses raisons que notre raisonnement, nourri de codes sociaux et affectifs, ignore.
Prendre très au sérieux la notion de besoin d’être, un appel qui ne nous lâche pas :

alimentation saine et juste, activité physique, méditation, sommeil, usage modéré des écrans ne sont pas un luxe mais une nécessité biologique.


Apprendre à écouter, à s’écouter soi et écouter les autres vraiment, à agir dans l’esprit de coopération est un facteur de santé, individuelle et publique.