"La voie de la bienveillance, comment bien veiller sur nos relations ?"


Télécharger
Stage Relation 1
Relation 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 105.0 KB

En résidentiel, dates 2017

 

du jeudi 6 au dimanche 9 juillet 2017

 

Plus d'infos et inscription auprès

de Sylvie Alexandre-Rochette



« Parler est un besoin, écouter est un art » *

 

Quand la relation avec l’autre va mal, c’est que nos crocodiles se sont emmêlés les crocs et les pattes. En termes plus élégants nous dirons que, en relation, quand nous sommes gagnés par nos émotions et avons épuisé nos stratégies de défense efficaces, nous nous sentons bien souvent impuissants. Et c’est en toute bio-logique que nous nous disons : « Il n’y a rien à faire, c’est l’autre qui m’étouffe, m’énerve, me fatigue... Et donc, c’est l’autre qui doit changer ! » Qui n’a été tenté de se justifier ainsi ?

 

Passée cette première justification, il s’agit de reconnaître sa propre émotion (et son besoin) car elle parasite la relation. Un parasite est « ce qui vit aux dépens de l’hôte ». Comme lui, l’émotion vit aux dépens de la relation qui s’en trouve brouillée, alourdie, détournée de son objectif vertueux : créer du lien. Les échanges et la communication sont appauvris et insatisfaisants pour les deux partenaires.

 

De plus, l’émotion se nourrit de l’énergie de la relation et y puise des forces renouvelées… Autrement dit, l’émotion se renforce, grandit au fur et à mesure que la relation dépérit ! L’absence de communication devient le prétexte à des reproches de part et d’autre, et surtout à un isolement douloureux. C’est qu’en effet l’émotion n’existe pas pour la relation, mais pour la personne en relation. Elle charge les échanges d’un enjeu existentiel car, dans cet état défensif, l’individu joue sa vie ! Cet enjeu est évident pour celui qui en fait l’épreuve, mais demeure le plus souvent étranger pour celui qui partage la relation... jusqu’à ce que ce dernier soit gagné par sa propre émotion.

 

Nous savons aussi qu’un parasite peut tuer son hôte. Notre territoire est envahi de cet autre qui est au cœur de notre vécu comme une épine... et non comme un autre sujet, aussi intègre que nous, ou plutôt cherchant autant que nous à le demeurer.

 

Il n’y a pas de fatalité à mal communiquer et nous pouvons apprendre à bien nous entendre, d’autant que nous aspirons tous à avoir des relations harmonieuses.

 

Reconnaître son émotion pour restaurer la relation et créer du lien

 

« Goûter la relation respectueuse » est un stage en immersion qui permet d'améliorer sa communication en s'appropriant et intégrant en profondeur les règles relationnelles proposées par la Logique Emotionnelle®. Il conduit de la connaissance de soi à une meilleure cohérence dans ses pratiques de communication.

 

Exercices relationnels et personnels sont destinés à prendre nos cerveaux par surprise afin de favoriser et d'entraîner l'attitude congruente de soi face au comportement de l'autre qui nous trouble. Ces exercices alternent avec des temps d'intégration corporelle et des points de théorie. Jeux de rôle et mises en situation permettent l'étude des réactions émotionnelles qui leur sont liées, avec évaluation de ses comportements et mise en perspective des projections personnelles.

 

* Goethe

Stage Relation 2, en savoir +


Accueil                                                                                                           Retour